La formation des rugbymen français : l’ exemple du centre de formation de l’UBB (partie 2)

Par Frédéric Bonnet 

Remerciements à David Ortiz directeur du centre de formation de l’UBB

20160304_163639
L’équipe des espoirs de l’UBB championne de France 2015-2016

Pour expliquer les déboires de l’équipe de France de rugby lors de la dernière coupe du monde ou lors du dernier tournoi des six nations, on cite le plus souvent deux boucs émissaires : le top 14 et la formation des jeunes rugbymen français.

Trop de puissance, pas assez de technique individuelle, trop de joueurs recrutés à l’étranger et pas assez de joueurs français titulaires en top 14, trop d’enjeu et trop de stress pour les clubs du top 14 du fait de l’épée de Damocles que représente la descente de deux clubs en pro d2, pas assez de jeu, pas assez de passes en top 14 sont les refrains qui reviennent le plus souvent.

Concernant la formation des rugbymen, la FFR avait pourtant fait figure de précurseur dans le domaine en imposant dès 2002 aux clubs professionnels la création d’un centre de formation selon un cahier des charges bien précis.  

Partie 2

L’effectif

L’effectif total est de 48 joueurs âgés de 17 à 22 ans : un petite majorité (52%, soit 25 joueurs) proviennent des pôles espoirs (19 de Talence, 3 de Toulouse, 1 de Tours, 1 de Dijon et 1 de Villefranche). Huit, soit 16,6% ont été recrutés à l’étranger. Les autres joueurs, soit près d’un tiers de l’effectif ont été repérés directement au CAB ou dans d’autresclubs de la région Aquitaine.

Passé l’âge de 22 ans les joueurs douvrent quitter le centre de formation. Chaque toute une génération de joueurs s’envolent. L’année dernière ce fut le cas de 17 joueurs. Seuls 7 ont décoché un contrat professionnel, dont 2 à l’UBB (Domvo et Lonca). Deux joueurs ont arrêté le rugby, les autres jouent dans des clubs de fédérale. 

Par le passé de nombreux joueurs sont sortis du centre de formation de l’UBB et jouent encore en top 14 ou en pro d2. Des plus talentueux, seuls Serin, Tauleigne, Lonca, Brousse ou Domvo jouent régulièrement pour l’UBB. Les autres, parmis lesquels Dusautoir, Machenaud, Gerondeau, Fall ou Lopez, sont partis ailleurs.

Les gabarits des 48 joueurs espoirs du centre de formation.
Postes Nombre IMC* Espoirs IMC* UBB pro IMC* TOP 14 Joueurs espoirs ayant joués avec l’équipe pro
Pilier 7 34,9  36,5  34,8 0
Talonneur 3 33,2  33,9 32,5  Chambord
2° ligne 5 26,8  30,9  29,5 Cazeaux
3° ligne 10 29  29,6  29,1 Tauleigne
Demi/mêlée 5 26  25,1  26,2 Serin
Demi/ouverture 5 26,3 25,3   26,2 Hickey
Centre 6 27,3  27,8  28,4 Riva
Ailier 4 26,3  27,2 27   
Arrière 3 26  24,8  26,2  
* IMC : Indice de Masse Corporelle : poids/taile au carré.
Types de contrats des joueurs
Contrat espoir 18 37,5%
Conventionné 11 22,9%
Amateurs 19 39,6%
Ecoles de rugby de provenance des joueurs
Etranger Fidji 3 ; Nouvelle Zélande 2 ; Ecosse 1 ; Georgie 1 ; Espagne 1 8 16,6%
France  Auch 2 ; Tours 1 ; Nantes 1 ; Vannes 1 ; Montauban 1 ; ABCD XV 1 ; Bourgoin 1 Metz 1 9 18,7%
Aquitaine  Dax 1 ; Périlleux 1 2 4,2%
Gironde

Salles 2 ; Parentis 2 ; Ste Foy la Grande 1 ; Gujan Mestras 1 ; Castillon la bataille 1 ; Blaye 1 ; langon 1

9 18,7%
Communauté Urbaine de Bordeaux  CABBG 10 ; Stade Bordelais 2 ; Le Bouscat 2 ; Pessac 1 ; Floirac 1 ; Mérignac 1 ; Saint médard en Jalles 1 ; Cadaujac 1 ; Cestas 1 20 41,8%
Formation extra sportive suivie
Faculté – Université : STAPS (7), Psycho (1), Bio (1), Prépa (2) autre (1) 12 25,3%
Formasup campus : marketing et commerce international 7 14,5%
Formasup campus : programme LNR et DCL anglais 8 16,6%
DUT BTS : mesures 3, HSE 1, commerce 3, BPjeps agff 1 9 18,7%
Lycée : terminale  8 16,6%
Vie active : pompier, maçon, gendarme, AVC collège 4 8,3%
Nombre de joueurs en tutorats avec d’autres clubs 
Fédérale 1 Saint Médard en Jalles 3
Fédérale 2 RCBA 5 ; Lormont 1
Fédérale 3 Mérignac 2
Honneur  Blaye 1, Castillon 1
Devenir des joueurs espoirs qui ont quitté le centre de formation en 2015
Pro  7 Lonca et Domvo à l‘UBB, Katoa et Batista à Carcassonne, Navrozashvili au LOU, Maurice à Dax et Néparidze à Mt de Marsan
Fédérale 1 4 Kneblewski, Dalbin et Benet à Langon ; Bares à St Médard en Jalles
Fédérale 2 0  
Fédérale 3 2 Cobo à Mérignac et Giffard à Salles
Autre 2 Molcard en Argentine à Pueyredon pour continuer un master en droit et Natoli en Australie
Arrêt 2 Drouillard (études) et Patri (travail)
 Principaux joueurs actuellement professionnels en top 14 ou pro D2 sortis du centre de formation de l’UBB
TOP 14 Dusautoir (ST), Machenaud (Racing), Gerondeau et Lopez (ASM), Fall (Montpellier), Serin, Tauleigne, Domvo, Lonca et Brousse (UBB), Marie (Grenoble)
PRO D2 Guironnet (Carcassonne), Dumont (Dax), Gibouin (Montauban), Lagarde, Chollon  et Peluchon (Albi),  Meret (AB), Garcia (Bourgoin J), Queheille et Lamotte (Tarbes), Saubusse et Chedal (Mt de Marsan), Bernard (Dax)

Le palmarès du centre de formation de l’UBB

Le championnat de France espoirs de rugby est né avec le professionnalisme et a remplacé les matchs des équipes réserves ou de nationale B. Sauf qu’il s’adresse aux joueurs de moins de 22 ans. Depuis sa création en 1994, sa formule a beaucoup évolué pour aboutir à la création de deux poules : la poule 1 dite Elite de 14 clubs, dont fait partie l’UBB et la poule 2 de 16 clubs. Ce championnat suit les règles du top 14 : des points bonus jusqu’aux phases finales.  Les clubs ayant remportés le plus de titres sont : l’ASM (5 titres), le Stade Toulousain (3 titres), l’USAP (2 titres) et Montpellier (2 titres). Ces 10 dernières années, les auvergnats ont été champions 5 fois, preuve de l’excellence de leur formation. L’UBB est allée jusqu’en quart de finale l’année dernière après avoir terminé à la cinquième place en poule. Cette année elle est bien placée pour se qualifier à nouveau sans passer par la case barrages : elle est deuxième avec 69 points après 23 journées, à 7 points du leader Agen, à 5 points du troisième Toulon et La Rochelle et à  8 points du sixième l’ASM. Un titre de champion de France espoir serait la juste récompense du travail fourni par tous les professionnels qui œuvres au centre de formation. La promotion 2015-2016 rejoindrait celle de 2008-2009. 

20160316_181145
L’équipe des espoirs de l’UBB championne de France 2008-2009

En 2009, les girondins entrainés par Benjamin Bagate (désormais entraineur d’Albi), Christophe Reigt (engagé auprès de B Laporte pour l’élection à la tête de la FFR) et Jérome Scheibel (toujours en poste à l’UBB) furent sacrés champion de France Espoir de division 2 en battant…Agen 25 à 18. La feuille de match coté Bégles était la suivante (avec entre parenthèse le niveau de rugby que chaque joueur a ensuite atteint) :

1 Imbert (fédéral 2, anciennement SBAR)  2 Dospital (Pro D2, actuellement à St Médard en Jalles) 3 Napias (fédérale 1, anciennement Langon)  4 Salis (fédérale 1, actuellement à Salles) 5 Dumont (pro d2, actuellement à Dax) 6 Beyries (fédérale 1, actuellement à Libourne) 7 Ledan (Fédérale 1 actuellement à St Médard en Jalles) 8 Chollon (Top 14, actuellement à Albi) 9 Lauret (pro D2, anciennement St Médard en Jalles) 10 Gassie (fédérale 1, actuellement à Bobigny) 11 Thomas (fédérale 1, arrêt) 12 Fitte (pro D2, actuellement à Libourne) 13 Bordachar (fédérale 1, anciennement St Medard en Jalles) 14 Prats (Top 14, rugby à 7) 15 Peluchon (Pro D2, actuellement à Albi)

Remplaçants : Mallet (Pro D2, Bazas) Jepiral (fédérale 1, actuellement à Lormont) Changeat (pro D2, actuellement à Agde) Marie (Top 14, actuellement à Grenoble) Wukowitz (Pro D2, actuellement à Libourne) Pitie (fédérale 2, actuellement Merignac) Moulis ( fédérale 1, anciennement St Medard en Jalles) Garneau (pro D2, anciennement UBB ) Noguez (fédérale 1, actuellement à Libourne) 

Les idées pour améliorer la formation des jeunes rugbymen

Renforcer les liens entre le centre de formation et les écoles de rugby de la région, entre la FFR et l’éducation nationale.

Harmoniser les techniques d’entrainement et les adapter à chaque tranche d’âge.

Retarder l’enseignement de certaines phases de jeu spécifiques (placage, mêlée…) et privilégier le jeu et la passe, le jeu et la passe, le jeu et la passe…

Mettre l’accent sur la technique individuelle et la tactique, le plus tôt possible.

Recherche et approfondissement pour chaque joueur d’un talent où il excelle, sorte de super pouvoir (force mentale, puissance, aisance gestuelle, détente, vision du jeu, jeu au pied)

Développement de la compétence transversale et nécessaire à tous les postes du rugby moderne : la vitesse.

En tenant compte de l’évolution du rugby professionnel et de la société, de la prolifération des réseaux sociaux, des sollicitations commerciales et marketing, maintenir un équilibre familial, affectif, social et sportif des jeunes joueurs. Ne pas les recruter trop tôt, en tout cas pas avant 18 ans.

 

4 réflexions sur “La formation des rugbymen français : l’ exemple du centre de formation de l’UBB (partie 2)

  1. Une enquête de qualité, très approfondie et complète (je dirais efficace comme d’habitude ) sur les jeunes de l’UBB .
    Je suis entièrement d’accord avec toutes ces propositions et pourvu qu’elles soient misent en place rapidement . Intervenant en école de rugby , je suis confronté à des situations qui me dérange fortement ou j’y vois des apprentissages imposés aux enfants que je trouve personnellement décalé par rapport à l’âge et qui viennent en opposition avec le côté créatif qui devrait être préservé et amélioré . La créativité c’ est le grain de folie qui va initier une attaque ou bien le geste qui va faire la différence , bref le petit plus qui est malheureusement souvent bâillonner par des éducateurs qui veulent faire jouer les enfants version adultes . Dés le jeune âge on leurs demandent de regarder par terre et de baisser la tête ( pour faire des successions des Rucks ) alors que le jeu demande justement de lever la tête pour regarder ce que fait l’adversaire pour agir , apprendre à regarder loin pour « lire le jeu » ( jouer dans les zones faibles etc …..) .
    Pour tous les jeunes enfants , un contenu variés de situations doit être proposer par l’éducateur qui doit chercher à mettre en avant un jeu de déplacement du ballon qui est totalement à la charge du jeune joueur et qui s’organisera et se complexifiera au fil des progrès puis avec l’age et le changement de catégories . Des consignes simples et surtout naturelles comme : courir vite , lutter fort , jouer à fond , regarde bien , etc ….. pour quelles soient comprises par tous , qui devraient permettre de préserver puis améliorer la créativité de chacun et ainsi pouvoir trouver le plaisir de jouer , de marquer des essais , ce qui est l’essence même du jeu de Rugby .
    Voilà un beau chantier à mettre en oeuvre pour la bonne cause et qui profitera à tous .

  2. J’aimerai avoir vos avis ( éducateurs en école de rugby , entraîneurs de jeunes , entraîneur haut niveau ( UBB et autres clubs pro ) , sur les orientations de formations des jeunes joueurs en école de rugby .
    C’est pour la bonne cause et pour le plaisir aussi !!!!
    Merci d’avance

  3. Meh. I’ll still probably check the site, though my page-views will certainly decline. I’ve read each &#87g6;Du1out— yet I still have not found the humor in it. Good luck to you fine sir, but Viva el Punte!

  4. À Périgueux, nous serons particulièrement attentif à l’avenir des 2 jeunes M16 que le cabbg leur donnera, nous espérons qu’ils réussiront bonne chance à Maxime LANCON et Paul BEAUZETHIER (2001)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *