L’OPA des fonds d’investissements sur le rugby

En mettant toujours en avant ses fameuses valeurs, le rugby pensait pouvoir échapper à son rachat par des fonds d’investissement.  
Pourtant, en entre-ouvrant la porte aux fonds d’investissement dans la Premiership anglaise, dans la Ligue celte et dans le tournoi des VI nations, les instances gouvernants le jeu de Rugby sont déjà en train d’élaborer le modèle 4.0 du financement du rugby. 

Rugby scolaire : deux visions antagonistes que tout oppose

En France aussi, le rugby s’est propagé via les lycées, les collèges et les écoles primaires. Dès la fin du XIX è siècle, deux visions antagonistes de l’enseignement du rugby scolaire s’opposaient. La vision égalitaire de la Ligue girondine d’éducation physique qui passait par une forme adaptée du rugby, la barette, et la vision élitiste du Comité pour la propagation des exercices physiques qui pronait la pratique du rugby en tant que sport par une minorité d’élèves aristocrates.

Plus de cent ans après, le rugby a peu à peu déserté les cours d’école, mais les deux visions s’affrontent encore pour le remettre au goût du jour.

Le ligandrol, une molécule de la famille des SARMs, nouvel anabolisant à la mode

Dernièrement, l’ancien joueur du Stade français et ex entraineur principal du S U Agen, Mathieu Blin déclarait : « Lorsque l’on parle de dopage, on imagine une organisation machiavélique, collective et scientifique. Et on a raison ». Quel grand média français a repris sa déclaration ? Quelle tempête médiatique et sportive sa déclaration courageuse a-t-elle entrainée ? Aucune. Le seul effet à prévoir, c’est l’habituelle placardisation (confer Laurent Bénézech) des lanceurs d’alertes du monde ovale.

Le Top 14, un réservoir de joueurs toujours aussi asséché pour le XV de France

Aux postes clefs de demi d’ouverture, de pilier droit et de troisième ligne centre, trop peu de joueurs éligibles au XV de France sont titulaires dans leur club. A ces postes, et dans une moindre mesure aux postes de deuxième ligne, de trois quarts ailes ou trois quarts centres, le réservoir de joueurs du Top 14 est dramatiquement asséché. Logiquement les résultats du XV de France s’en ressentent.

Le XV de France : champion du monde des moins de 20 ans mais en deuxième divison mondiale chez les séniors !

La conséquence majeure de l’écosystème du rugby français centré principalement sur le TOP 14 géré par la LNR, c’est que nos jeunes internationaux sont abandonnés par le rugby pro. Ils n’ont joué cette année en moyenne que 379 minutes pour 7 matchs sur 26 possibles (seuls 4 joueurs ont joué plus de 700 minutes cette saison). Au même moment, les jeunes internationaux de football ont joué en moyenne 2361 minutes pour 31,8 matchs sur 38 possibles. De 6 à 4 fois moins que les internationaux français de moins de 20 ans de football. Un monde de différence.

La Fédérale 1 de rugby : interdite aux clubs qui ont moins d’un million d’euros de budget prévisionnel

Réformes après réformes, la fédérale 1 demeure une compétition hybride du point de vu sportif, financier et structurel. Certes, la poule élite de fédérale 1 poussait les clubs dans une impasse financière mortifère et la volonté fédérale de mettre de l’ordre dans les dérives des clubs était nécessaire et louable. Mais cette saison encore, le championnat de fédérale 1 a manqué terriblement de cohérence et de stabilité.

Le TOP 14, Truman show du rugby mondial

Le véritable responsable du flop du XV de France depuis une vingtaine d’année est bien le TOP 14. La déliquescence des bleus n’est pas multifactorielle. Elle a une seule origine : les modalités de la a financiarisation du jeu de Rugby en France.

Gabarits des joueurs de rugby modernes : la course à l’armement

Comme le rappelait récemment Andy Goode, jeune retraité du rugby anglais, le rugby pro produit une quantité impressionnante de bodybuilders. Dès qu’ils ont un jour de repos, ces « singes de la salle de muscu » vont soulever des haltères. Ils pensent à leurs muscles avant de penser à leurs skills, continue-t-il. La charge est lourde. Mais quel citoyen lambda peut-il désormais s’identifier à un joueur de rugby professionnel ? De fait, les gabarits des joueurs de rugby ont explosé depuis que le rugby est devenu professionnel.

Tramadol et autres antidouleurs opioïdes : Le rugby dans la douleur

La frontière entre pratique dopante et démarche de soin est trouble, particulièrement quand les enjeux financiers sont importants. Le rugby professionnel pousse les corps de plus en plus loin et expose ses athlètes à des risques de blessure et des douleurs de plus en plus fréquents et graves. Apprendre à gérer ses douleurs physiques, mais aussi morales, est donc un enjeu primordial et fait désormais partie intégrante de la carrière de joueur de rugby professionnel.

Rugby, muscle, dopage et clenbuterol

Le Clenbutérol est un vieux médicament anabolisant non stéroidien très utilisé chez les bodybuilders il y a une trentaine d’années. C’est un médicament vétérinaire détourné de son utilisation initiale pour que les bovins fassent plus de viande… En une année, une vingtaine de joueurs de rugby néo zélandais ont été pris la main dans le sac pour prise de clenbuterol : tout sauf un hasard.