Le nombre de rugbymen formés à l’étranger qui joueront dans le championnat de rugby français lors de la saison 2016-2017

L’électrochoc des deux défaites cuisantes de l’équipe de France, contre l’Irlande, puis contre les All blacks, lors de la dernière coupe du monde aura eu rapidement deux effets bénéfiques. En premier lieu, elles ont délié les paroles de l’ensemble des intervenants du monde du rugby. Dans un second temps, elles ont permis de faire émerger un des problèmes de notre championnat, à savoir le recrutement massif, pour des raisons économiques de joueurs à l’étranger. La période électorale, qui débouchera sur la nomination d’une nouvelle équipe, ou non, à la tête de la FFR en décembre 2016, permettra peut être de prendre enfin des décisions courageuses. Quel sera le nombre de joueurs recrutés à l’étranger par les clubs de Top 14, de Pro D2 et de fédérale 1 cette année ?

Evolution du nombre et de la gravité des blessures des rugbymen après vingt ans de professionnalisme

En vingt ans de professionnalisme la plupart des rugbymen qui jouent en France sont devenus des super-athlètes surpuissants et rapides, qui défient les défenses adverses en multipliant les collisions frontales dans toutes les zones du terrain. Des sortes de gladiateurs modernes, mis en scènes non pas par les dictateurs de la Rome antique, mais par leurs successeurs : les médias télévisuels, Ruppert Murdoch au départ, Canal plus et Bien sport actuellement. L’heure est au spectacle afin d’attirer toujours plus de public. Les règles du rugby international évoluent dans le sens du « tout spectacle » au détriment de l’esprit du jeu de rugby (solidarité, combat collectif, courage, respect et amateurisme) et surtout de la santé des joueurs. Les blessures sont et seront de plus en plus le fléau du rugby si on ne fait pas machine arrière.

Les origines de l’invention du rugby

Le style de jeu d’une équipe de rugby est une manière d’exprimer une culture, une éducation, à une époque donnée et dans un lieu précis. L’histoire du rugby français permet de définir son style appelé communément le french flair.

Chronologie du début du recrutement massif de rugbymen formés à l’étranger dans le championnat de rugby français depuis 1996.

La proportion de rugbymen formés à l’étranger jouant dans notre championnat de rugby n’a pas toujours été aussi importante. On peut dater le début de ce « phénomène » à l’abandon de l’amateurisme et au choix de la professionnalisation du rugby en 1996. Chronologie d’une dérive annonçant la lente et progressive agonie de l’équipe de France du rugby.

Thomas Domingo, pilier gauche de l’ASM : une saison à la Rocky Balboa ?

Interview de Thomas Domingo, pilier gauche (172 cm pour 106 kg, 36 sélections avec l’équipe de France depuis 2008) des montferrandais est un pur produit de la formation auvergnate. A 29 ans, ce joueur corrézien, formé à Egleton, enchaîne sa dizième saison avec l’ASM en top 14. Une saison exceptionnelle et inédite : après une période hivernale cataclysmique, l’ASM s’est remise en question, a plié mais n’a pas rompu. Une saison à la Rocky balboa pour ravir son deuxième Brennus ?

Les différentes caractéristiques du jeu des clubs du top 14

La superficie de l’Ovalie est plutôt réduite, le rugby n’est mondialisé qu’au tiers. Mais son image s’est internationalisée grâce à la télévision. Pourtant, ce succès médiatique entraîne une uniformisation de ce jeu afin de le rendre plus compréhensible et spectaculaire. Les équipes de rugby y perdent-elles leur âme et leur personnalité ? Tentons de dégager les caractéristiques des équipes du top 14 en 2015-2016.