Championnats européens de rugby et affluence dans les stades

 Par Frédéric Bonnet

cropped-LOGO.png

L’affluence dans les stades des clubs de rugby professionnels européens ne représente que 18% de leurs recettes ; très loin derrière le sponsoring (43%). Le reste des recettes provient de la vente de marchandises (18%), des reversements de la LNR (droits télé…18% aussi) et de diverses subventions. Dans le bouclage de son budget, l’affluence des spectateurs (ou de supporters si l’on a une vision optimiste du phénomène) est donc primordiale. Un gros plus qui permet aux clubs de recruter les stars du rugby international.

 

20160616_161511
Affluence moyennes des clubs de rugby en Europe en 20015-2016

Affluence moyenne dans les championnats européens 

L’affluence moyenne du Top 14 est équivalente à celle du premiership : 13642 en France contre 13190 en Angleterre. Loin devant la ligue celtique : 8314.  

Cependant, les 4 provinces irlandaises rassemblent une affluence moyenne proche de celle des français ou des anglais : 12234

Une affluence moyenne qui baissefortement au Pays de Galles (8178), en Écosse (6133) et s’effondre en Italie (2927).

Affluence moyenne par clubs 

Deux clubs attirent plus de 20 000 spectateurs en moyenne :

20160616_120928
Stade Chaban Delmas à Bordeaux
  • l’UBB depuis qu’ils ont déménagé de Bégles à Bordeaux (stade Chaban Delmas) : 25539.
  • Leicester, qui reste le club anglais le plus populaire : 21769.

Neuf clubs ont une affluence moyenne supérieure à 15000 :

  • les Harlequins Londoniens : 19307.
  • le RCT qui est en train d’agrandir son stade Mayol : 18795.
  • le Toulouse d’Hugo Mola : 17153.
  • l’ASM et son stade Michelin : 17047.
  • les Saracens champions d’Europe et d’Angleterre : 16135.
  • les irlandais d’Ulster : 15601.
  • les Wasps qui vont déménager à Coventry : 15501.
  • Northampton : 15451.
  • le Leinster : 15101. 

Onze clubs ont une affluence de plus de 10000 spectateurs :

  • La Rochelle et son stade archi comble toute l’année : 14744.
  • Gloucester : 13885.
  • Grenoble et son stade des Alpes pas totalement rempli : 13657.
  • Bath l’antique : 13225.
  • Munster, autre province irlandaise: 12598.
  • Pau et son nouveau stade du Hameau : 12354.
  • le stade français qui sonnait creux cette année : 11577.
  • Montpellier et son Altrad stadium qui n’avait pas fait le plein pour son match de barrage : 11552.
  • Exeter la petite nouvelle : 11169.
  • le Racing et son historique stade de Colombes : 10497.
  • Brive et les courageux coujoux 10271.

Trois clubs français sur les 14 du top 14 ont une affluence inférieure à 10000 :

  • Oyonnax : 9908.
  • Castres : 9584.
  • Agen : 8316.

Cela concerne 4 clubs anglais sur les 12 du premier ship :

  • les London Irish : 9892.
  • Worcester : 9042.
  • Newcastle : 6742.
  • Sale : 6169.

Les 4 clubs gallois sont aussi dans ce cas :

  • Cardiff : 8834.
  • les Oyspreys de Swansea : 8597.
  • Newport : 7931.
  • Scarlett de Llanelly : 7352.

Comme les deux clubs écossais :

  • Glasgow : 6787.
  • Edinbourgh : 5479.

Et le champion de la ligue celtique, les irlandais du connemara à Galway, Connacht : 5638.

Enfin, en queue de peloton, on trouve les deux clubs italiens :

  • Benetton Trévise : 3489.
  • Zebre : 2375. 

Évolution des affluences moyennes des clubs par rapport à l’année dernière 

En France :

Première affluence moyenne l’année dernière, l’UBB a encore gagné 1773 places, la plus forte progression derrière le Racing (+ 1940). Cinq autres clubs du top 14 ont vu leur affluence moyenne augmenter : Brive (+1305), Toulouse (+1030), Oyonnax (+930), Castres (+ 756) et La Rochelle (+230). 

Grenoble et le Stade français sont les deux clubs qui ont perdu le plus de spectateurs : respectivement moins 1386 et moins 1305 en moyenne. Toulon, qui a condamné une partie de ses tribunes pour cause de travaux, en en perdu 592 et l’ASM est à moins 21. 

En Angleterre  

La saison a été plus morose. Seuls Exeter (+950), les WASPS (+633) et Newcastle (+337) ont progressé. Tous les autres clubs ont régressé :

  • Saracens moins 1760.
  • Bath moins 1199.
  • Harlequins moins 916.
  • Leicester moins 651.
  • Sale moins 491.
  • Northampton moins 413.
  • London Irish moins 337.
  • Gloucester moins 63.

En ligue celtique 

Tous les clubs irlandais ont perdu des spectateurs (moins 1104 en moyenne, la palme revenant au Leinster et au Munster).

Les gallois ont progressé (plus 250 en moyenne, sauf Cardiff qui reste stable), tout comme les écossais (particulièrement Edinbourgh plus 636). Les Zèbres dégringolent (moins 236), les trévisans progressent (plus 211). 

Bilan

Les clubs français, anglais et irlandais attirent de nombreux spectateurs (ou supporters). Mais la tendance n’est pas la même selon les pays. En France, la moitié des clubs du top 14 ont vu leur affluence progresser, contre trois seulement en Angleterre, et en plus avec une progression beaucoup plus faible. A l’opposé, les clubs irlandais ont perdu beaucoup de spectateurs, y compris le champion surprise de la ligue celtique, Connacht, qui en a perdu 29 en moyenne. Plus de spectateurs en France, plus d’argent pour les clubs français et donc, c’est à craindre, encore moins de joueurs formés en France dans les clubs et plus de joueurs recrutés à l’étranger !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *