Article mis en avant

Le rugby français aussi est en état d’urgence !

Le rugby pro a été privatisé et n’est plus un bien public. Il appartient désormais à des chefs d’entreprises et aux médias qui l’utilisent pour gagner de l’argent en le rentabilisant à outrance. Ces grands despotes, leurs commerciaux et leurs lois de la finance, ont volé les clubs, leurs infrastructures, leurs supporters, les maillots et les joueurs au peuple de l’Ovalie. Ils les ont acheté à bas prix pour en faire leurs choses et s’en servir à des desseins qui n’ont rien à voir avec l’essence même de notre sport. À qui l’ont-ils volé ? À nous toutes et tous, qui avons été éduqués grâce à ce sport. Pourquoi l’ont-ils volé : pour s’enrichir directement ou indirectement. Seuls les cyniques peuvent se réjouir de la lente dégradation du rugby français. Il était un fait social culturel, il se transforme en spectacle qui joue avec la santé de ses acteurs, les rugbymen. Continuer de lire Le rugby français aussi est en état d’urgence !

Article mis en avant

Le rugby est-il encore compatible avec les études ?

Le rugby universitaire et des publics schools anglaises ou celui des instituteurs et des professeurs de collège du midi de la France a disparu. Pour un jeune aspirant espoir d’un des trentes centres de formation de rugby professionnel, la poursuite de ses études relève d’un véritable parcours du combattant. Damien Criottier, demi d’ouverture du club de rugby de La Seyne peut en témoigner. Continuer de lire Le rugby est-il encore compatible avec les études ?

Article mis en avant

Evolution du nombre et de la gravité des blessures des rugbymen après vingt ans de professionnalisme

En vingt ans de professionnalisme la plupart des rugbymen qui jouent en France sont devenus des super-athlètes surpuissants et rapides, qui défient les défenses adverses en multipliant les collisions frontales dans toutes les zones du terrain. Des sortes de gladiateurs modernes, mis en scènes non pas par les dictateurs de la Rome antique, mais par leurs successeurs : les médias télévisuels, Ruppert Murdoch au départ, Canal plus et Bien sport actuellement. L’heure est au spectacle afin d’attirer toujours plus de public. Les règles du rugby international évoluent dans le sens du « tout spectacle » au détriment de l’esprit du jeu de rugby (solidarité, combat collectif, courage, respect et amateurisme) et surtout de la santé des joueurs. Les blessures sont et seront de plus en plus le fléau du rugby si on ne fait pas machine arrière. Continuer de lire Evolution du nombre et de la gravité des blessures des rugbymen après vingt ans de professionnalisme

Article mis en avant

Les origines de l’invention du rugby

Le style de jeu d’une équipe de rugby est une manière d’exprimer une culture, une éducation, à une époque donnée et dans un lieu précis. L’histoire du rugby français permet de définir son style appelé communément le french flair. Continuer de lire Les origines de l’invention du rugby

Article mis en avant

Chronologie du début du recrutement massif de rugbymen formés à l’étranger dans le championnat de rugby français depuis 1996.

La proportion de rugbymen formés à l’étranger jouant dans notre championnat de rugby n’a pas toujours été aussi importante. On peut dater le début de ce « phénomène » à l’abandon de l’amateurisme et au choix de la professionnalisation du rugby en 1996. Chronologie d’une dérive annonçant la lente et progressive agonie de l’équipe de France du rugby. Continuer de lire Chronologie du début du recrutement massif de rugbymen formés à l’étranger dans le championnat de rugby français depuis 1996.

La proportion de rugbymen formés en France lors des demi finales du top 14

La proportion de rugbymen formés en France et jouant régulièrement dans les clubs du Top 14 ne cesse de baisser. Et plus on se rapproche des phases finales plus cette tendance se confirme. Continuer de lire La proportion de rugbymen formés en France lors des demi finales du top 14

Championnats européens de rugby et affluence dans les stades

L’affluence dans les stades des clubs de rugby professionnels européens ne représente que 18% de leurs recettes ; très loin derrière le sponsoring (43%). Le reste des recettes provient de la vente de marchandises (18%), des reversements de la LNR (droits télé…18% aussi) et de diverses subventions. Continuer de lire Championnats européens de rugby et affluence dans les stades

Article mis en avant

Les différentes caractéristiques du jeu des clubs du top 14

La superficie de l’Ovalie est plutôt réduite, le rugby n’est mondialisé qu’au tiers. Mais son image s’est internationalisée grâce à la télévision. Pourtant, ce succès médiatique entraîne une uniformisation de ce jeu afin de le rendre plus compréhensible et spectaculaire. Les équipes de rugby y perdent-elles leur âme et leur personnalité ? Tentons de dégager les caractéristiques des équipes du top 14 en 2015-2016. Continuer de lire Les différentes caractéristiques du jeu des clubs du top 14

Article mis en avant

Comment la DNACG et le RUGBY PRO ont tué mon club et mon école de rugby

Le rugby a été créé par des enseignants-éducateurs anglais à des fins pédagogiques pour émanciper les jeunes hommes, et femmes désormais, et pour les rendre meilleurs. Au final, le but était d’avoir une société plus juste et solidaire. Le professionnalisme a tué ce beau projet en faisant entrer le loup capitaliste sur la pelouse. Continuer de lire Comment la DNACG et le RUGBY PRO ont tué mon club et mon école de rugby

Le fair play et le respect des arbitres en rugby

Le rugby est un sport de combat régit par des dizaines de règles, qui ont but de favoriser la fluidité du jeu et que celui ci ne dégénère pas en bagarre générale. Le flair play, traduit français esprit sportif ou franc jeu, a été inventé par William Shakespeare dans le Roi jean en 1598. C’était donc une métaphore utilisée à propos du débat politique. Il a été ensuite employé dans d’autres domaines, y compris en sport. Qu’en est il des idéaux du fair play dans le rugby ? Continuer de lire Le fair play et le respect des arbitres en rugby

Article mis en avant

Les raisons pour lesquelles un rugbyman ou une rugbywoman ne devrait pas se doper

Le monde sportif a de tout temps été tenté par l’utilisation de produits dits dopants pour améliorer les performances des joueurs. Dans notre société qui va toujours plus vite, qui demande toujours plus d’efficacité et de rentabilité et qui rend le travail si rare, précaire et flexible, le rugby devrait être un lieu de résistance. Il l’est de moins en moins depuis l’arrivée du professionnalisme en 1995 : risque de sur médiatisation des joueurs, productivité sportive accrue, augmentation de la pression des résultats à court terme, hyper concurrence entre joueurs. Le rugby a bien changé en 20 ans. A ce titre qu’est ce qui peut empêcher en 2016 un rugbyman de se doper ? Sa santé, l’intégrité de son corps et de son cerveau. Encore faut-il qu’il soit bien informé des risques qu’il prend, s’il se dope. Continuer de lire Les raisons pour lesquelles un rugbyman ou une rugbywoman ne devrait pas se doper

Qui pour remplacer les parisiens dans la course au Brennus 2016 ?

L’année 2015 avait consacré la superpuissance du RCT au sommet de l’Europe et la surprenante et jeune bande de copains parisiens du Stade Français dans la quête centenaire du Brennus. Et si l’année 2016 était celle du Racing pour l’Europe et celle de l’ASM pour le Brennus.
Continuer de lire Qui pour remplacer les parisiens dans la course au Brennus 2016 ?

Article mis en avant

les phases finales de rugby du championnat des espoirs élite (poule 1)

Depuis 2002, la FFR oblige les clubs professionnels de rugby (top 14 et Pro D2) à se doter d’un centre de formation. Chaque club possède un effectif d’une quarantaine de jeunes espoirs de moins de 23 ans. La poule élite 1 comporte 14 clubs et suit les mêmes règles que les séniors du top 14. Les phases finales débuteront le 8 mai prochain. Continuer de lire les phases finales de rugby du championnat des espoirs élite (poule 1)

Le rugby professionnel enfanté par Rupert Murdoch a-t-il définitivement tué le rugby amateur inventé par Thomas Arnold dans le collège de Rugby ?

La solidarité, le courage, le respect des autres et l’amateurisme sont les quatre idées fondatrices qui ont amené Thomas Arnold, chef d’établissement du collège de Rugby, à créer un nouveau sport éducatif et pédagogique, afin de socialiser tous les jeunes hommes qui étaient à sa charge. C’est la raison pour laquelle ce sport de combat, que l’on nomme depuis rugby, s’est toujours distingué des autres. Pourtant, quelques signes précurseurs d’une lente dégradation apparaissent sur les terrains et inquiètent. Continuer de lire Le rugby professionnel enfanté par Rupert Murdoch a-t-il définitivement tué le rugby amateur inventé par Thomas Arnold dans le collège de Rugby ?

Article mis en avant

Qu’est devenue la génération des joueurs de l’équipe de France de rugby des moins de 20 ans en 2014 ?

En 2014, l’équipe de France de rugby des moins de 20 ans gagnait le tournoi des six nations. Deux ans après, quel est le nombre de joueurs français de cette génération qui jouent en top 14 ? Continuer de lire Qu’est devenue la génération des joueurs de l’équipe de France de rugby des moins de 20 ans en 2014 ?

Article mis en avant

Que sont devenus les joueurs de l’équipe de France de rugby moins de 20 ans de 2014 ?

En 2014, l’équipe de France de rugby des moins de 20 ans gagnait le tournoi des six nations. Deux ans après, qu’est devenue l’élite du rugby francais championne d’Europe ? Continuer de lire Que sont devenus les joueurs de l’équipe de France de rugby moins de 20 ans de 2014 ?

Article mis en avant

La formation des rugbymen en France : l’ exemple du centre de formation de l’UBB (partie 1)

Pour expliquer les déboires de l’équipe de France de rugby lors de la dernière coupe du monde ou lors du dernier tournoi des six nations, on cite le plus souvent deux boucs émissaires : le top 14 et la formation des jeunes rugbymen français.

Trop de puissance, pas assez de technique individuelle, trop de joueurs recrutés à l’étranger et pas assez de joueurs français titulaires en top 14, trop d’enjeu et trop de stress pour les clubs du top 14 du fait de l’épée de Damocles que représente la descente de deux clubs en pro d2, pas assez de jeu, pas assez de passes en top 14 sont les refrains qui reviennent le plus souvent.

Concernant la formation des rugbymen, la FFR avait pourtant fait figure de précurseur dans le domaine en imposant dès 2002 aux clubs professionnels la création d’un centre de formation selon un cahier des charges bien précis. Continuer de lire La formation des rugbymen en France : l’ exemple du centre de formation de l’UBB (partie 1)

Article mis en avant

Comparaison du nombre de joueurs de rugby recrutés à l’étranger entre le top 14 et les autres championnats de rugby dans le monde

Par Frédéric Bonnet

LOGO 

Dans un précédent article (Les raisons de la faiblesse actuelle de l’équipe de France de rugby), j’ai essayé d’analyser les différentes causes de la dégringolade du quinze de France dans la hiérarchie du rugby mondial. Le recrutement massif  de joueurs à l’étranger effectué par les clubs du top 14 me semble la cause principale de ces échecs récurrents. La comparaison des principaux championnats mondiaux sur ce point est éloquente. 

En préambule, il ne s’agit pas de stigmatiser la présence de joueurs étrangers sur le sol français, mais bien de dénoncer la merchandisation des joueurs, leur rabaissement au rang d’objet de profit à court terme. La surpuissance financière du Top 14 est inversement proportionnelle à l’indigence de l’équipe de France de rugby sur la scène mondiale.  La France fait de moins en moins jouer les joueurs qu’elles à mis tant de temps à former. C’est répréhensible d’un point de vue moral vis à vis de ces jeunes, mais c’est en plus délétère pour notre rugby national. Etats des lieux entre les différents championnats.

Rappel

Le Premier ship anglais et le top 14 sont les deux championnats qui vont chercher le plus de joueurs à l’étranger : 20,3 joueurs par club en moyenne pour les anglais et 16,7 en France ! En ligue celtique, les moyennes sont beaucoup plus basses pour l’Ecosse (13), le Pays de Galles et l’Italie (11), mais restent importantes, presque une équipe de titulaire complète. En Europe, l’Irlande et ses cinq provinces fait figure de bon élève. Sa moyenne est proche de celle du championnat japonais (7,7 et 7 respectivement). Mais, les premiers de la classe sont largement l’Afrique du Sud (moins de 1 joueur), la Nouvelle Zélande (3,2) et l’Australie (5,2). Les argentins sont un cas à part puisqu’ils possèdent un championnat national de niveau moyen et composé exclusivement de joueurs argentins. Mais depuis cette année ils ont créé, comme les japonais, une franchise et participent au Super rugby.

Les pays de l’hémisphère sud font donc jouer dans leur championnat leurs meilleurs joueurs, ainsi que leurs jeunes joueurs les plus prometteurs et envoient massivement en top 14 et en premiership leurs anciennes gloires préretraitées de leurs équipes nationales (Carter, Nonu, Smith….) ou leurs joueurs de niveau moyen.

Tandis, qu’en Europe par un effet mécanique, l’horizon se bouche de plus en plus pour nos jeunes joueurs, et ce même dans les divisions inférieures de la pro d2 ou de la fédérale 1. 

Remarquons toutefois, qu’ en Angleterre et en France, il y a toutefois à ce sujet les bons et les moins bons élèves ….

Nombre de joueurs recrutés à l’étranger par club en premier ship et en top 14 

Premier ship en Angleterre : 20,3 joueurs par club en moyenne Continuer de lire « Comparaison du nombre de joueurs de rugby recrutés à l’étranger entre le top 14 et les autres championnats de rugby dans le monde »