Le site rugby-en-mêlée, un site de défense du Rugby

Par Frédéric Bonnet

screenshot_2016-11-17-22-12-53
Nombre de vues sur le site rugby-en-melee.com un an après sa création le 15 novembre 2015

Voilà un an, le 15 novembre précisément, j’ai créé ce site rugby-en-mêlée.com pour défendre les idées que je me fais d’une de mes passions qui m’ont construites : le Rugby.

Je pourrais vous communiquer mes pensées par vidéo. C’est à la mode et plutôt efficace. Mais on ne se refait pas, n’est pas tribun, qui veut. Je préfère écrire.

Comme les écrivains du XVIIIè siècle, mais sans oser me comparer à eux, je tente de construire ma légitimité en m’appuyant sur la portée argumentative de la pensée des écrivains des Lumières. J’étaye mes différentes thèses grâce à des faits statistiques ou des expériences éprouvées dans le temps. 

A ce jour, articles après articles, ces écrits ont été lus plus de 100 000 fois. Ils ont été relayés et commentés par des hommes et des femmes que je considère comme des compagnons de routes. Ils ont tous, et toutes, un point commun : une vision commune de ce que représente le rugby dans leur vie.

Le hasard a fait que mon site a été créé en pleine période électorale pour la présidence de la FFR. Mes articles ont donc bénéficié dans un premier temps de l’éclairage et de la vitalité des réseaux sociaux rugbystiques.

Mes thèmes favoris, la santé des rugbymen, les dangers du dopage, la faiblesse du temps de jeu des joueurs formés en France, l’apprentissage si difficile du rugby dans les écoles primaires ou la modification extraordinaire des gabarits des rugbymen en 40 ans ont trouvé un écho inattendu dans le monde du rugby.

Le monde du rugby a besoin et mérite de débattre de tous ces sujets.

Et pourtant, que devient cette campagne présidentielle à 15 jours du vote final ? Une suite de querelles intestines, de déclarations visant à stigmatiser un adversaire et un salmigondi de tambouille électoraliste.  

Je ne mets pas les trois candidats sur le même plan. Certains ont plus de torts que d’autres. Je me sens plus proche de certains que d’autres. Là n’est pas le problème. 

Dans chaque équipe et dans chaque programme, il y a des choses très valables. Problème : comment toutes ces personnes, qui semblent tellement se détester, pourront-elles vraiment travailler ensemble ?

Mais qu’est-ce que tous les amoureux du rugby, qui plus est non invité à voter (comme aux USA, seuls les « grands électeurs » votent) en ont à faire ? RIEN.

Mon site est le site du Rugby, pas d’un candidat en particulier. Il n’a pas vocation à relayer ou faire la publicité d’un candidat en particulier.

Au contraire, tout le monde peut y écrire ou y réagir sur les programmes et les idées des trois candidats. Surtout, tout le monde a le droit de donner son avis et ses solutions pour redonner au rugby français son intérêt et sa singularité.

Le rugby n’est qu’un des biens publiques et culturels rassemblant des femmes et des hommes autour d’un projet commun : être ensemble, jouer ensemble, être réuni ensemble, prendre du plaisir ensemble et au passage « fabriquer » des jeunes femmes et des jeunes hommes meilleurs et plus heureux.

En somme, une société apaisée et intelligente : on en est loin, qu’en pensez vous ?

2 réflexions sur “Le site rugby-en-mêlée, un site de défense du Rugby

  1. Bonjour et merci pour l invitation ce qui m inquiete dans le rugby c est que ce sport perds ces valzurs par la triche aussi bien dans le top 14, qu en pro D2 et au niveauinternational, le dopge de plus en plus present au sein du rugby professionnel car les fars passent plus de temps en salle de musculation que sur le terrain a s entrainer, deja que les selections sont difficiles dans les ecoles de rugby pour nos jeunes pour atteindre le federal ou le proD2 ou le top 14 si en plus certains certains clubs contourne le salary cap et f isant venir des stars etrangeres dans les clubs et obligeant nos jeunes a jouer le federal ou d avoir un minimum de temps de tzmps dansle top 14 ou va ton? L ultra liberalisme et l professionalisation et le business tueront l ovalie et le XV de france en paiera les pots casses car nous manquons de joueurs a des postes cle qui ont de l experience.A l epoque de l amateurisme les joueurs avaient leurs places aussi bien en clubs que dans le XV de france qui a ecrit ces plus pages dans ces annees la, a l zpoque notre XV rivalisait un peu partout dans la planete de l ovalie avec des exploits contre les all blacks notamment. A ce jour je m inquiete de la sante du XV de france, il szrai tempq d allegzr le calendrier du top 14 et d inst urer une treve pendant le tournoi des 6 nations et d arreter ces doublons et d proteger la sante des joueurs qui ne sont p z des robots mais des etres humains.bien cordialement denis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *