La pandémie de Covid-19 met en échec le modèle économique du rugby français

Des crises, des récessions, des bouleversements, des guerres, le monde en a connu à la pelle. Il n’y a toutefois aucun précédent historique comparable à la pandémie de coronavirus qui nous touche actuellement. Du jour au lendemain, tout s’est arrêté, l’activité économique est tombée à zéro, sauf pour les secteurs essentiels. Cet arrêt brutal concerne aussi bien évidemment le rugby.
Tout les championnats de rugby étant à l’arrêt pour un temps indéterminé, le tout dans une économie sportive mondialisée, interconnectée comme l’est la nôtre aujourd’hui, les conséquences s’annoncent vertigineuses. 
Il est donc temps pour le monde du rugby de réfléchir au nouveau modèle économique qu’il peut mettre en place.

Fonds d’investissement CVC et rugby : un pas en avant pour la finance, dix pas en arrière pour le rugby

En mettant toujours en avant ses fameuses valeurs, le rugby pensait pouvoir échapper à son rachat par des fonds d’investissement.  
Pourtant, en entre-ouvrant la porte aux fonds d’investissement dans la Premiership anglaise, dans la Ligue celte et dans le tournoi des VI nations, les instances gouvernants le jeu de Rugby sont déjà en train d’élaborer le modèle 4.0 du financement du rugby.